Deuxième plus grande ville brésilienne situé après São Paulo, Rio de Janeiro se situe au sud-est du pays sur la côte Atlantique et elle la capitale de l’État de Rio de Janeiro.

Partez à la découverte de cette ville en effervescence constante.

rio de janeiro

L’histoire du nom de Rio de Janeiro

Le premier peuple de la baie de Guanabara étaient les Amérindiens. L’ancien nom de cette baie a servi à donner le nom de la ville qui a été choisi en 1502 par Amerigo Vespucci. Il était le capitaine de la flotte du découvreur du Brésil, l’explorateur portugais Pedro Álvares Cabral. A l’origine, il s’agissait exactement de Ria de Janeiro signifiant « baie de janvier ». Une confusion est apparue entre le mot ria, qui désignait un « bras de mer » ou une « baie », et rio « rivière ». Finalement, la baie avait pour habitude d’être était appelée Rio de Janeiro « rivière de janvier », ce qui a été définitivement fixé.

Les premiers européens

Au moment de la découverte de ce magnifique lieu, les Indiens Tamoyos y habitaient et ils n’ont pas trainé pour débuter un commerce de troc avec les Européens. La végétation luxuriante fournit d’innombrables arbres utiles aux européens ce qui favorisa le développement commercial. L’arbre couleur de braise ou brasa signifiant « le Brésil » explique le nom du pays. Les Portugais ont pris l’habitude de se servir des Indiens pour en faire leurs propres esclaves et des tribus se défendaient en organisant des rites d’anthropophages. Les Français ont commencé à coloniser le Brésil et ont continué les échanges commerciaux.

Une capitale marquée

Pendant l’invasion des troupes de Napoléon au début du 19e siècle, Rio de Janeiro fut la capitale du Royaume du Portugal après la fuite de la cour portugaise. Milieu et fin du 19e siècle, la ville devint la capitale de l’Empire du Brésil, puis de l’Estado Novo de 1937 à 1945 et au commencement de la Seconde République jusqu’en 1960. Le nouveau président élu en 1955 lança le projet d’élire Brasilia comme capitale du Brésil pour mettre un terme à l’incessante rivalité historique entre São Paulo qui est la capitale économique et Rio de Janeiro qui est, quant à elle, la capitale politique et culturelle du ce vaste pays. Ainsi, la capitale du Brésil fut officiellement transférée à Brasilia le 21 avril 1960. Rio de Janeiro n’a rien perdu de ses atouts, la ville reste une destination touristique très prisée et le lieu culturel du Brésil par excellence.

Une ville mondialement célèbre

Cette métropole se compose de 6,1 millions d’habitants intra-muros et 17 millions en prenant en compte toute l’agglomération urbaine. Ce n’est pas par hasard qu’elle est surnommée la cidade maravilhosa, « ville merveilleuse », elle représente certainement l’un des lieux les plus densément peuplés du globe. Ses immenses plages Ipanema et Copacabana ont fait sa réputation mondiale, tout comme la statue du Christ Rédempteur perchée au sommet du Corcovado et son fameux carnaval. Les Journées mondiales de la jeunesse s’y sont déroulées en 2013. En 2014, Rio de Janeiro accueille la Coupe du monde de football et elle se prépare pour recevoir les Jeux olympiques d’été en 2016.

Ses habitants
Les habitants sont surnommés les Cariocas signifiant « maison des hommes blancs » en tupi, qui est la langue des Amérindiens autochtones. Kara’iwa se définit comme « hommes blancs » en tupi et oka voulant dire « maison ». Un carioca est né à Rio de Janeiro, une personne née dans l’État de Rio s’appelle fluminense.

Les sorties immanquables

corcovado
La perle du Brésil est reconnue pour exposer la plus grande statue du monde de style Art Déco. Les gens de la planète entière n’hésitent pas à arpenter le mont Corcovado pour voir de près le Christ Rédempteur et admirer une vue à 360° sur la ville entière.
Bien entendu, le moment du Carnaval de Rio de Janeiro est incontournable. Les fêtes rythment toute la ville. La musique, la danse et les déguisements colorés vous feront faire des nuits blanches à n’en plus finir.
La promenade et les séances de bronzage sur les deux plages mythiques Copacabana et Ipanema sont également inévitables. Ipanema est devenue de nos jours la plage tendance et jeune où règne le luxe, la mode et les people. Les magasins modernes fleurissent partout et les bijoutiers font fortune.

copacabana
Allez au Parque das Ruinas à Santa Teresa. Le panorama sur Centro et le Pain de Sucre est sensationnel. Dirigez-vous par le suite au quartier de Lapa. Passez par l’escalier du peintre chilien Selaron en azulejos pour vous rendre au Pain de Sucre au moment du coucher du soleil.

Autres lieux incontournables

Sortez boire et danser dans le quartier animé de Lapa et de Zona Sul où vous trouverez de nombreux bars et des clubs ou bars de samba avec de la musique en live. La vie nocturne ne s’arrête qu’au petit matin.
Les fans de football auront l’opportunité d’assister à un match des flamengo au stade Engenhãode ou de Maracanã.
Le marché de Saara non loin du Centro vous dévoilera de nombreuses boutiques dans de jolies ruelles piétonnes, et allez ensuite sur Uruguaiana qui est la plus grande rue commerçante.
Attablez-vous sans complexe dans une churrascarria. Ce restaurant de viandes grillées se compose d’un self service où vous payez ce que vous dégustez au poids. Vous ne ressortirez pas avec la faim!
Vous avez également l’opportunité de manger des beignets fourrés dans la rue en sirotant un délicieux jus de fruit frais.

Des logements à bon prix

Vous dénicherez des hôtels à prix correcte dans les quartiers de Flamengo et Catete situés proches du centre-ville. Ils sont agréables et situés à côté d’une des deux lignes de métro.
Il existe aussi d’excellents Bed & Breakfast dans le quartier calme de Botafogo.
Des auberges de jeunesse permettront aux personnes disposant d’un petit budget d’être logés dans de bonnes conditions.
Vous avez également la possibilité de louer un appartement dans le quartier que vous désirez en fonction du prix que vous pourrez payer. Trois quartiers sont recommandés pour profiter de l’ambiance de l’une des plus belles villes au Monde. Copacabana comporte des hébergements peu onéreux situés au bord de l’océan. Ipanema est à côté des plages et constitue le quartier animé le plus sûr de la ville. Vous ne manquerez pas de restaurants et de boutiques. Enfin Santa Teresa dispose de magnifiques logements au style colonial proches du Centro et de l’animation de Lapa.

A propos de l'auteur

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.