Le Corcovado est sans aucun doute le lieu le plus connu de la ville de Rio de Janeiro, et même du Brésil tout entier. Certes, il ne s’agit pas du seul relief imposant de la cité : on pourrait par exemple citer la Tête de Chien ou encore les Deux frères. Cependant, il est sans conteste le plus célèbre et le plus touristique : l’immense statue du Christ Rédempteur qui trône à son sommet est à ce propos un véritable symbole international.

maracana

Le Corcovado (qui signifie « le bossu » en portugais) se situe dans le parc national de Tijuca, au cœur de la plus grande forêt urbaine du monde. L’accès à son sommet est possible depuis 1824, date de la construction d’une première route que l’empereur Dom Pedro 1er prenait souvent avec son cheval. Mais c’est en 1884, sous le règne de Dom Pedro II, que le relief va véritablement s’ouvrir au public avec la construction d’une ligne de chemin de fer qui continue, aujourd’hui encore, de porter les touristes en haut du belvédère.

Si le lieu est à l’origine uniquement loué pour l’incroyable vue de la ville de Rio qu’il offre, il va connaître une évolution exceptionnelle à partir des années 1930. C’est en effet à cette époque, en 1931 plus exactement, que la monumentale statue du Christ Rédempteur est inaugurée, après plus de dix années de recherches de fonds et de travaux. Cette œuvre est notamment signée par un sculpteur français, Paul Landowski, qui a réalisé la tête et les mains du Christ en France, à Boulogne-Billancourt, avant de les expédier au Brésil.

Située à plus de 700 mètres d’altitude, la statue est le monument le plus touristique de Rio de Janeiro, avec environ 600.000 visiteurs par an. Cependant, il convient de noter que le Corcovado ne se limite pas à cette extraordinaire sculpture. Au-delà du symbole religieux, un lieu exceptionnel attend toutes les personnes qui arrivent au sommet, avec une vue sur l’ensemble de la cité absolument époustouflante : on y voit le stade du Maracana, le lac Rodrigo de Freitas, de nombreuses plages paradisiaques dont celle de Copacabana, etc. Par ailleurs, pour les plus sportifs, il faut noter que la face Sud du Cocovado propose des dizaines de voies d’escalade.

Enfin, juste à côté du Corcovado, face à la statue du Christ Rédempteur, se dresse le mont du Pain de Sucre, véritable bijou naturel de granite qui est posé au bord de la mer, dans la baie de Guanabara. Il est accessible par téléphérique, et le voyage vaut véritablement le coup d’œil grâce à de grandes cabines sphériques et transparentes, qui permettent de découvrir les lieux d’une manière originale.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.